Une cinquantaine de membres de l’association Les Amis de Railcoop, principalement sociétaires, ont pris le départ d’un périple visant à rallier Lyon depuis Bordeaux en douze jours, à vélo et à pied. Ce défi, lancé malgré la situation critique de la coopérative Railcoop, placée en redressement judiciaire, a pour objectif de sensibiliser, de promouvoir le projet et de mobiliser des soutiens tout au long des 12 étapes prévues, passant par des villes telles que Libourne, Périgueux et Thiviers. Marie-Hélène Henri, une participante, exprime la volonté de faire pression sur les élus en l’absence de soutien politique concret en dépit des discours favorables aux transports ferroviaires locaux.

Fondée en 2019 pour rétablir la liaison ferroviaire entre Bordeaux et Lyon, abandonnée par la SNCF en 2014, Railcoop n’a pas réussi en quatre ans à obtenir les fonds nécessaires ni à attirer des investisseurs. Confrontée à une procédure de redressement judiciaire depuis octobre 2023, avec une période d’observation se terminant en avril, l’entreprise lutte pour sa survie.

Le départ de ce périple interrégional a été donné par Éric Tratz, défenseur de Railcoop et retraité de la SNCF. Il souligne l’importance de manifester la confiance en ce projet, de sensibiliser le grand public, les médias et les élus sur cette démarche. Le manque de soutien politique et financier est souligné, notamment en comparaison avec les subventions accordées à d’autres formes de transport moins écologiques. Les participants, comme Marie-Hélène Henri et Louis Castellan, espèrent trouver des soutiens politiques pour sauver la coopérative et défendre le transport ferroviaire local.

Ce périple, commencé devant la gare Saint-Jean de Bordeaux, est majoritairement réalisé à vélo, mais inclut également des étapes pédestres, avec une arrivée prévue le 2 mars à Lyon Perrache.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *