Le président Emmanuel Macron a organisé les deuxièmes « rencontres de Saint-Denis », où il a invité les chefs de partis pour discuter de divers sujets. Les discussions ont porté sur des questions telles que la situation à Gaza et en Ukraine, l’élargissement du référendum aux sujets de société, la simplification du référendum d’initiative populaire, la décentralisation et des réformes constitutionnelles possibles sur le statut de la Corse et de la Nouvelle-Calédonie. Cependant, la moitié de l’opposition était absente lors de cette réunion.

Certains chefs de partis ont justifié leur absence en dénonçant le format de l’événement et en critiquant le président Macron. Par exemple, Éric Ciotti du parti Les Républicains a déclaré que le débat devrait avoir lieu publiquement, soit au Parlement, soit par référendum, et non lors de réunions privées. Olivier Faure du Parti socialiste a qualifié cet exercice de « mise en scène » et de « format à huis clos ». Selon un sondage, 61 % des Français partagent cette opinion négative sur ces rencontres.

Malgré l’absence de certains chefs de partis, les discussions ont eu lieu avec les présents, y compris les alliés d’Emmanuel Macron. Le chef de l’État a exprimé son mécontentement à l’égard des absents, qualifiant leur absence de « faute politique majeure ». Certains analystes estiment que le président Macron cherche à démontrer qu’il reste pertinent et à poser des actes concrets pour forger un bilan avant la fin de son mandat.

La première édition des rencontres de Saint-Denis avait débouché sur une conférence sociale sur les bas salaires et un débat parlementaire sur la situation internationale. Certains leaders de l’opposition ont critiqué ces rencontres en affirmant qu’elles masquent l’inaction du président Macron. Il reste à voir si cette réunion aboutira à des actions concrètes ou si elle sera critiquée comme une simple séance de « casse-croûte » avec le président.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *