La réforme de la police nationale est déjà mise en place dans les 12 départements de la Nouvelle-Aquitaine. Cette réforme vise à mettre en œuvre un système de commandement unique, à décloisonner et déconcentrer les services de police. Elle repose sur trois niveaux d’intervention : un pilotage national pour fixer les grandes orientations, une coordination zonale assurée par l’inspecteur général Jean-Cyrille Reymond, et une action interdépartementale pour répondre aux enjeux territoriaux.

La zone de défense et de sécurité Sud-Ouest, qui comprend les 12 départements de la Nouvelle-Aquitaine, compte désormais sept directions interdépartementales de la police nationale et cinq directions départementales de la police nationale. Chaque direction dispose de services départementaux ou interdépartementaux correspondant aux différentes filières-métier de la police, tels que la sécurité publique, la police judiciaire, la police aux frontières, le renseignement territorial, le recrutement, la formation et le soutien opérationnel.

Le préfet de la zone de défense Sud-Ouest, Étienne Guyot, s’est félicité de la confiance accordée pour la mise en œuvre anticipée de cette réforme. Il souligne que cela permettra un décloisonnement interservices et une meilleure lisibilité dans les décisions relatives aux ressources humaines et budgétaires.

La réforme de la police nationale, qui sera déployée à l’échelle nationale à partir du 1er janvier 2024, vise à moderniser et améliorer les services de police pour mieux répondre aux besoins des citoyens. Elle marque une étape importante dans l’évolution de la police française et place la Nouvelle-Aquitaine en précurseure de cette réforme.

Sources :
– \[Titre de l’article original]\(lien vers l’article original)

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *