Les vaccins sont essentiels pour prévenir de nombreuses maladies et sauver des vies. Chaque année, ils permettent d’éviter trois millions de décès dans le monde, selon le ministère de la Santé. En France, il existe plus d’une soixantaine de vaccins autorisés, comprenant des vaccins obligatoires et recommandés pour différentes maladies telles que la tuberculose, les hépatites, le tétanos, la coqueluche et la polio.

Pour les tout-petits jusqu’à un an, les bébés sont particulièrement vulnérables aux infections et il est donc important de les protéger grâce à la vaccination. Dès un mois, les nourrissons peuvent recevoir le vaccin BCG contre la tuberculose, qui les protège des formes graves de la maladie, notamment la méningite.

Les vaccins obligatoires ont été élargis en France depuis 2018. Ainsi, tous les enfants nés depuis cette année-là doivent recevoir 11 vaccins obligatoires : diphtérie, tétanos, polio, coqueluche, Haemophilus influenzae B, hépatite B, méningocoque C, pneumocoque, rougeole, oreillons et rubéole. Ces vaccins doivent être administrés à partir de deux mois et nécessitent des rappels à différents moments de la vie du bébé.

En ce qui concerne les vaccinations recommandées, un rappel vaccinal est nécessaire pour les méningocoques B et C à partir de l’âge d’un an. De plus, le vaccin ROR (rougeole, oreillons, rubéole) est obligatoire et doit être administré à 12 mois et entre 16 et 18 mois.

À partir de six ans jusqu’à l’âge de 13 ans, les enfants doivent recevoir un rappel vaccinal pour le DTP (diphtérie, tétanos, polio) et la coqueluche. De plus, la vaccination contre le papillomavirus humain (HPV) est recommandée à partir de 11 ans et jusqu’à 14 ans, avec la possibilité de rattrapage jusqu’à l’âge de 19 ans.

Une fois atteint l’âge de 25 ans, il n’y a pas de vaccins obligatoires, mais il est recommandé de se faire vacciner contre certaines pathologies comme la grippe et le Covid. À partir de 45 ans, un rappel du vaccin contre la DTP est nécessaire. À partir de 65 ans, un rappel contre la diphtérie, le tétanos et la polio doit être administré tous les dix ans, ainsi qu’un vaccin contre le zona, recommandé pour les personnes âgées de 65 à 74 ans.

Il est important de se conformer aux recommandations vaccinales et de consulter régulièrement un professionnel de la santé pour vérifier les vaccins nécessaires à chaque étape de la vie. La vaccination est un moyen sûr et efficace de prévenir les maladies infectieuses et de protéger sa propre santé ainsi que celle des autres.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *