Ce dimanche 7 janvier 2024 marque les célébrations de Noël pour de nombreux chrétiens orthodoxes. Ils célèbrent Noël avec 13 jours de retard par rapport aux catholiques, en raison d’une différence de calendrier.

Il n’y a aucune mention précise dans les textes chrétiens concernant la date de naissance de Jésus-Christ, comme l’indique le diocèse de Paris sur son site Internet. La date du 25 décembre a été choisie pour célébrer Noël car elle correspondait au solstice d’hiver et à la fête du Sol Invictus pendant l’Empire romain.

La différence de date entre les différentes confessions chrétiennes s’explique par l’utilisation de calendriers différents. Jusqu’au XVIe siècle, le calendrier utilisé était le calendrier julien, qui comptait 365,25 jours par an et incluait une année bissextile tous les quatre ans. Cependant, ce calendrier ne correspondait pas exactement à l’année astronomique de 365,22 jours, ce qui a entraîné un décalage progressif.

Pour résoudre ce problème, le pape Grégoire XIII a instauré le calendrier grégorien au XVIe siècle, qui compte 365 jours par an, sauf pour les années divisibles par 100 mais non par 400 (comme 1600, 2000, 2400…), qui sont bissextiles. Ce nouveau calendrier a permis d’ajuster les dates religieuses, notamment la date de Pâques.

Cependant, les chrétiens orthodoxes ont choisi de conserver le calendrier julien, ce qui explique le décalage de 13 jours entre leur célébration de Noël et celle des catholiques. Ainsi, ce dimanche 7 janvier en calendrier grégorien correspond au 25 décembre en calendrier julien.

Il est important de souligner qu’il ne faut pas parler de « Noël catholique » le 25 décembre et de « Noël orthodoxe » le 7 janvier, car certaines communautés orthodoxes célèbrent Noël le 25 décembre et certains catholiques le 7 janvier, en fonction de la localisation de leur communauté.

En conclusion, les orthodoxes célèbrent Noël ce dimanche 7 janvier en raison du décalage de 13 jours entre le calendrier grégorien utilisé par les catholiques et le calendrier julien utilisé par les orthodoxes. Cette différence de calendrier explique pourquoi Noël est célébré à des dates différentes par les différentes confessions chrétiennes.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *