Le gouvernement français a annoncĂ© la mise en place d’un « pack autonomie jeunes majeurs » dans le cadre du plan de lutte contre les violences faites aux enfants. Cette mesure permettra aux jeunes qui quittent l’Aide sociale Ă  l’enfance (ASE) de bĂ©nĂ©ficier d’une aide financière de 1500 euros. Le versement de cette somme sera automatique et unique, sans dĂ©marches particulières Ă  effectuer. L’objectif de cette aide est de favoriser l’autonomie des jeunes majeurs.

Actuellement, environ 370 000 enfants sont sous la protection de l’ASE, dont les services sont assurĂ©s par les conseils dĂ©partementaux. Jusqu’Ă  prĂ©sent, les jeunes majeurs sortant de l’ASE pouvaient bĂ©nĂ©ficier d’une somme d’argent appelĂ©e « pĂ©cule », qui Ă©tait placĂ©e Ă  la caisse des dĂ©pĂ´ts. Cependant, cette somme devait ĂŞtre rĂ©clamĂ©e par les jeunes, ce qui entraĂ®nait un certain nombre de dĂ©marches administratives. Selon Matignon, la somme moyenne de ce pĂ©cule s’Ă©levait Ă  800 euros.

Avec cette nouvelle mesure, le gouvernement souhaite faciliter l’accès des jeunes majeurs Ă  cette aide financière en supprimant les dĂ©marches administratives nĂ©cessaires pour obtenir le pĂ©cule. Cependant, il n’est pas encore prĂ©cisĂ© si l’aide de 1500 euros du « pack autonomie jeunes majeurs » remplacera totalement le pĂ©cule ou si les deux pourront ĂŞtre cumulĂ©s.

En plus de cette aide financière, le « pack autonomie jeunes majeurs » vise Ă©galement Ă  informer les jeunes sur leurs droits et Ă  les accompagner dans leur insertion sociale et professionnelle. Chaque dĂ©partement organisera une cĂ©rĂ©monie annuelle pour les jeunes majeurs afin de les soutenir et de les encourager dans leur parcours d’autonomie. Ils pourront Ă©galement bĂ©nĂ©ficier de dispositifs de mentorat et de parrainage, ainsi que du contrat d’engagement jeune.

Cette nouvelle mesure sera mise en place Ă  partir du 1er janvier 2026, mais les modalitĂ©s du versement de l’aide ne sont pas encore prĂ©cisĂ©es. Le gouvernement prĂ©voit Ă©galement de lancer une mission pour s’assurer que tous les jeunes majeurs ayant droit au pĂ©cule puissent le rĂ©cupĂ©rer.

A lire Ă©galement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *