Le ministre américain de la Défense, Lloyd Austin, a été admis en unité de soins intensifs à la suite d’une récente hospitalisation pour un problème de vessie, selon le Pentagone. Cette hospitalisation survient après que plusieurs autres hospitalisations pour un cancer de la prostate gardées secrètes aient suscité des controverses.

Lloyd Austin avait été hospitalisé en raison d’un problème urgent de vessie avant de déléguer ses responsabilités à son adjointe. Il est actuellement sous étroite surveillance médicale, et la durée prévue de son hospitalisation reste incertaine. Les médecins, Dr John Maddox et Gregory Chesnut, ont souligné que le problème de vessie actuel ne devrait pas compromettre son rétablissement, et son pronostic pour le cancer reste favorable.

En l’absence de Lloyd Austin, la secrétaire adjointe à la Défense Kathleen Hicks a assumé temporairement les fonctions de chef du Pentagone. Des informations ont révélé que Lloyd Austin s’était rendu à l’hôpital avec les systèmes de communication nécessaires pour continuer ses fonctions.

Lors d’une conférence de presse antérieure, Lloyd Austin, âgé de 70 ans, a présenté des excuses pour ne pas avoir divulgué son diagnostic de cancer de la prostate, ce qui a suscité des réactions. Malgré cette omission, il a souligné qu’il n’y avait pas eu de vacance du pouvoir ni de risque pour le commandement et le contrôle du ministère, et il a exprimé des excuses directes à Joe Biden, qui a répondu avec compréhension.

En conclusion, le ministre de la Défense américain fait face à des problèmes de santé graves, notamment un cancer de la prostate, et est actuellement hospitalisé en soins intensifs, tout en assurant la continuité de ses fonctions par le biais de délégations temporaires.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *