Le Dry January, qui consiste à arrêter de boire de l’alcool pendant un mois, gagne de plus en plus d’adeptes chaque année. Certains vont même jusqu’à s’abstenir pendant plusieurs mois consécutifs. Pour Priscillia, Julien, Sarah et Martin, l’expérience a été bénéfique à bien des égards.

Sarah, 26 ans, a passé une année entière sans boire une goutte d’alcool. Elle témoigne des effets positifs sur sa confiance en elle et le contrôle qu’elle a retrouvé sur son corps. Julien, 29 ans, abonde dans le même sens, soulignant qu’il s’est senti mieux dans sa peau et avait plus d’énergie pendant ses séances de sport. Priscillia, 27 ans, a décidé d’arrêter après avoir réalisé qu’elle confondait souvent son envie de boire avec la pression sociale. Elle fait régulièrement des pauses sans alcool, peu importe le moment de l’année.

Sarah a trouvé que cette période sans alcool lui a permis de découvrir qu’elle pouvait s’amuser et rencontrer des gens sans avoir besoin d’une substance. Martin, 33 ans, a arrêté de boire de l’alcool après un voyage difficile en Pologne, où il avait pris du poids et perdu le contrôle de ses actions. Il voit son abstinence comme un défi social pour apprendre à être à l’aise en société sans avoir besoin de l’alcool pour se désinhiber.

Pendant leur abstention, ils ont trouvé différentes alternatives pour ne pas boire d’alcool lorsqu’ils sortaient avec leurs amis. Sarah buvait des boissons énergisantes pour se donner un coup de boost en soirée, Julien commandait des Perrier tranche, Priscillia tournait aux sodas et prenait du café en cas de fatigue. Ils ont tous ressenti les regards critiques de certaines personnes qui ne comprenaient pas leur choix, en particulier chez les personnes plus âgées.

Sur le plan physique, ils ont constaté des effets bénéfiques, tels qu’une meilleure endurance, une perte de poids et un meilleur sommeil. Sarah a également économisé beaucoup d’argent en n’achetant pas d’alcool lors de ses sorties. Ils tirent tous un bilan positif de leur expérience, certains ayant décidé de continuer à s’abstenir de boire de l’alcool régulièrement, tandis que d’autres prévoient de réitérer l’expérience à l’avenir pour préserver leur santé et leur bien-être.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *