Dès janvier 2024, des cours d’empathie seront dispensés dans 1000 écoles dans le cadre de la lutte contre le harcèlement scolaire, a annoncé le ministre de l’Éducation nationale français, Gabriel Attal. Cette décision fait suite à une déclaration du ministre en septembre dernier, qui précisait initialement que les cours seraient proposés dans 100 écoles. Les cours seront ensuite étendus à toutes les écoles françaises à partir de la rentrée scolaire de septembre 2024. Gabriel Attal a expliqué que ces cours seraient inspirés de l’expérience danoise en matière de lutte contre le harcèlement scolaire. Il a souligné l’importance d’apprendre à respecter les différences des autres et de favoriser une culture de l’apaisement en cas de conflits. Ces cours d’empathie, également appelés « cours du respect de soi et de l’autre », sont basés sur les valeurs de respect, de tolérance, de bienveillance et de courage. Le gouvernement a demandé au conseil supérieur des programmes de faire une proposition sur le temps qui devra être consacré à ces cours. Cette initiative s’inscrit dans un ensemble de mesures annoncées par le gouvernement en septembre, telles que le changement d’école pour les harceleurs, la mise en place de questionnaires de détection du harcèlement, la création d’équipes académiques spécialisées, et la confiscation des téléphones portables. L’annonce de ces cours a été bien accueillie, bien que certains experts estiment qu’il est nécessaire que toute l’école soit imprégnée de cet esprit d’empathie et d’inclusion, et non pas seulement pendant quelques heures par semaine.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *