Le nombre de cambriolages et de vols de véhicules est en augmentation en France, selon le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMI). Cependant, il existe des disparités territoriales importantes. Les vols violents, quant à eux, sont en baisse.

Les vols de véhicules avaient connu une baisse depuis 2008, notamment en raison de la pandémie de Covid-19 en 2020. Cependant, entre 2020 et 2021, le nombre de vols de voitures et de motos a stagné, pour ensuite augmenter en 2022. Au niveau national, le nombre de vols de véhicules a augmenté de 13%, avec 86 000 voitures volées et 47 500 deux-roues motorisés.

La région des Bouches-du-Rhône est particulièrement touchée par les vols de véhicules, avec un taux de 5,2 vols pour 1 000 habitants. En Île-de-France et en Loire-Atlantique, les vols de véhicules sont également plus fréquents qu’ailleurs en France. Certains départements ont connu une augmentation spectaculaire des vols de véhicules, notamment le Cantal (+84,8%), la Creuse (+70,7%) et la Manche (+65,2%). À l’inverse, l’Ariège (-28,2%), la Lozère (-19,6%) et l’Orne (-11,9%) ont enregistré la plus forte baisse des vols de véhicules en France métropolitaine.

Les vols dans les véhicules sont également en augmentation en 2022 (+9% par rapport à 2021), avec 246 400 infractions constatées. Les vols d’accessoires sur véhicules ont connu une augmentation très importante de 30% en un an, avec 100 700 infractions.

Les cambriolages connaissent également une augmentation, après une baisse constante depuis 2016 et une forte baisse pendant la pandémie. En 2022, il y a eu une augmentation de 11% par rapport à l’année précédente, avec 211 800 cambriolages enregistrés. Les Bouches-du-Rhône sont le département le plus touché par les cambriolages, avec 11,4 cambriolages pour 1 000 habitants/logements. Le Rhône, l’Ain et l’Isère sont également touchés par ce phénomène.

En revanche, les vols violents sont en baisse depuis 2014, avec 59 700 cas recensés en 2022, selon le ministère de l’Intérieur. L’Île-de-France, et plus particulièrement Paris, est l’endroit où ces vols sans armes sont les plus fréquents, avec un taux de 5,7 vols violents pour 1 000 habitants. Le Cantal, la Lozère et l’Ariège sont les départements où les vols violents ont le plus augmenté, tandis que le Gers, les Hautes-Alpes et le Tarn-et-Garonne ont enregistré une forte baisse de ces infractions. Le nombre de vols avec armes est également en baisse au niveau national.

En conclusion, les cambriolages et les vols de véhicules sont en augmentation en France, avec des différences significatives entre les départements. En revanche, les vols violents sont en baisse. Il est important de prendre des mesures de sécurité appropriées pour se protéger contre ces infractions.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *