Le maire de Saint-Aubin-de-Médoc, Christophe Duprat, insiste sur l’importance de mettre en service le bus express à Bordeaux dès 2024, sans compromis sur la fréquence. Il exprime sa frustration quant aux retards dans la livraison des 36 bus électriques attendus pour mi-2025. Il regrette également que l’entreprise française Heuliez n’ait pas été retenue pour le projet. Malgré ces obstacles, Duprat rappelle que le président de Bordeaux Métropole a confirmé que tout serait prêt pour le lancement du service. En attendant, il suggère d’utiliser des bus conventionnels pour assurer la fréquence régulière, compte tenu des attentes des habitants qui ont déjà subi des années de travaux. Il souligne l’importance de cette première ligne de bus express et annonce que la deuxième ligne est prévue pour 2027.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *