À Bordeaux, une résidence appelée Greenside sera la première en France à utiliser la récupération des eaux grises pour une utilisation intérieure. Les trois bâtiments de cette résidence, situés dans le quartier Deschamps de la rive droite, utiliseront l’eau des douches et des lavabos pour les toilettes et le nettoyage des parkings une fois qu’elle aura été traitée.

Selon Jean-Michel Daquin de l’agence d’architecture et d’urbanisme Daquin Ferrière et associés, cette pratique existe déjà dans des maisons individuelles avec un terrain pour la filtration des eaux usées. Cependant, cela n’a jamais été réalisé dans des immeubles en zone urbaine. La résidence Greenside sera dotée d’un bassin filtrant sur son toit, au-dessus du sixième étage. Ce bassin récoltera les eaux usées provenant des douches, des lavabos et même des machines à laver le linge.

Les eaux récupérées, appelées eaux grises, seront ensuite traitées et utilisées pour les chasses d’eau et le nettoyage des parkings. Cela permettra d’économiser jusqu’à 60% d’eau potable, selon l’architecte.

Le projet de la résidence Greenside a été sélectionné en 2018 dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt soutenu par le ministère de la Cohésion des territoires. Ce projet expérimental, appelé Phyte’up, a été développé en collaboration avec le Leesu (Laboratoire eau environnement et systèmes urbains). Il permettra de traiter les eaux grises grâce à un processus de phytoépuration, dans lequel des plantes aquatiques et des substrats spécifiques transforment l’eau sale en eau propre, bien que non potable.

Le circuit de traitement des eaux sera équipé d’un dispositif de surveillance en temps réel pour garantir la qualité de l’eau. Si des bactéries nocives sont détectées, le dispositif basculera automatiquement sur le réseau d’eau potable. Le système comprend également un réseau de plomberie double pour garantir la sécurité.

Un ascenseur permettra aux résidents de visiter le bassin filtrant, qui sera aménagé pour favoriser la biodiversité. La résidence Greenside, qui comprendra 97 logements sociaux et sera livrée en décembre 2024, mettra l’écologie au cœur de la démarche de construction. Les deux premiers étages sont déjà construits, avec l’utilisation de matériaux biosourcés et de peinture recyclée fournie par une PME locale. En outre, 55% de la parcelle sera végétalisée et une crèche inclusive sera aménagée.

Ce projet de récupération des eaux grises dans la résidence Greenside est un exemple de l’innovation en matière de construction durable en France. Il contribuera à la préservation des ressources en eau et à la réduction de l’empreinte carbone, en plus de créer un environnement de vie confortable pour les résidents.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *