Le chantier de la future trémie sous les voies ferrées entre Floirac et Bordeaux-Benauge va commencer ce lundi 8 janvier. Ces travaux préparatoires, qui dureront un an, visent à relier la voie Eymet au quartier de la Benauge. La voie Eymet est un axe important pour désenclaver le bas de la ville et permettre une meilleure connexion entre les quais de Floirac et le quartier de la Benauge. Cependant, les quatre voies ferrées partant de la gare Saint-Jean sont un obstacle majeur à cette connexion. Le projet consiste donc à creuser une trémie sous les rails et le boulevard Joliot-Curie, pour créer une nouvelle connexion multimodale entre les deux villes. Cette trémie sera composée de deux voies pour les automobilistes, deux voies pour une ligne de bus express, une double voie cyclable et un cheminement piétons. Les voitures venant de Bordeaux quitteront cet axe pour une nouvelle voie créée dans le quartier de la Souys, tandis que les bus, piétons et vélos pourront poursuivre leur chemin vers la mairie de Floirac avant de rejoindre le pont Veil. Du côté de Benauge, la trémie permettra au bus express de rejoindre le quartier de Bastide-Niel et Brazza. Une deuxième trémie est également prévue près du pont Saint-Jean et du nouveau quartier Belvédère, toujours sous les voies ferrées, mais cette fois raccordée au boulevard Joliot-Curie. La gamme des déplacements sur cette nouvelle percée n’a pas encore été décidée, mais le projet vise à offrir des options de déplacement flexibles pour les piétons, les cyclistes et les automobilistes. Les travaux préparatoires qui débutent cette semaine se concentrent pour le moment sur la dernière centaine de mètres de la voie Eymet jusqu’à la rue du 11-Novembre, où un itinéraire de substitution est proposé pour les piétons et les vélos. Ces travaux sont pilotés par Bordeaux Euratlantique pour le compte de Bordeaux Métropole, avec une trémie prévue pour 2025.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *