A partir de juin 2024, tous les élèves de seconde générale et technologique devront effectuer un stage obligatoire. Cette mesure, annoncée par Gabriel Attal, concerne 550 000 lycéens qui auront à passer quelques jours en entreprise. Afin de lancer cette opération, le ministre de l’Éducation, conjointement avec Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, se sont rendus au lycée Joséphine Baker à Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) le jeudi 30 novembre 2023. Le décret instaurant cette nouvelle mesure a été publié dans le Journal Officiel ce jour-là.

Déjà plus de 300 entreprises et organisations se sont engagées dans cette première étape en s’engageant à accueillir des stagiaires dès juin 2024. Les ministres ont également annoncé que 200 000 offres de stage seront publiées. Les secteurs public, associatif et culturel se joignent également à cette mobilisation en s’engageant dans l’opération. Parmi les entreprises qui participent au processus, on retrouve notamment les ministères de l’Économie et de l’Éducation, ainsi que Système U, Carrefour, La Poste, Décathlon, France TV, Thalès, et la Philharmonie de Paris.

Bruno Le Maire rappelle l’importance pour les jeunes de découvrir la diversité des métiers qui s’offrent à eux dans une nation économique telle que la France. Il souligne également le fait que 500 000 emplois sont actuellement non pourvus dans le pays. L’objectif principal de cette mesure est d’améliorer l’orientation des jeunes et de renforcer les liens entre l’école et les entreprises.

L’opération « Mon stage de seconde » sera déployée sur l’ensemble du territoire, avec d’autres étapes de mobilisation d’entreprises et d’organisations nationales, ainsi que des TPE et PME. Bruno Le Maire souligne également la baisse du niveau scolaire des élèves français, affirmant que cela devrait être une priorité.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *